Vies passées et futures

O ur corps et notre esprit sont des entités différentes et , par conséquent, bien que le corps se désintègre après la mort, le continuum mental reste intact. L'esprit ne s'arrête pas, mais se détache du corps et voyage vers la vie suivante.

Lorsque nous nous endormons, nos airs intérieurs grossiers se rassemblent et se dissolvent en nous et notre esprit devient de plus en plus subtil, jusqu'à ce que l'esprit très subtil de la claire lumière du sommeil se manifeste. Lorsque cela se produit, nous éprouvons un sommeil profond et, à l'extérieur, il semble que nous sommes morts. Par la suite, notre esprit redevient plus grossier et nous passons par les différents niveaux de l'état de rêve. Enfin, lorsque nous retrouvons la mémoire et le contrôle mental, nous nous réveillons. À ce moment-là, notre monde de rêve disparaît et nous percevons à nouveau le monde éveillé.

Quand nous mourons, un processus similaire se produit. Quand nous mourons, les airs intérieurs se dissolvent en nous et notre esprit devient de plus en plus subtil, jusqu'à ce que l'esprit très subtil de la claire lumière de la mort se manifeste. L'expérience de la claire lumière de la mort est similaire à celle du sommeil profond.

Lorsque la claire lumière de la mort cesse, nous expérimentons les étapes de l'état intermédiaire ou bardo en tibétain, qui est comme un état de rêve qui se produit entre la mort et la renaissance. Après quelques jours ou quelques semaines, l'état intermédiaire cesse, puis nous renaissons. Au réveil d'un rêve, le monde des rêves disparaît et nous percevons le monde de l'état de veille. De la même manière, lorsque nous renaissons, les apparitions de l'état intermédiaire cessent et nous percevons le monde de notre nouvelle vie.

La principale différence entre le processus de sommeil, de rêve et d'éveil et celui de la mort, l'état intermédiaire et la renaissance, est que lorsque la claire lumière du sommeil cesse, la connexion entre l'esprit et le corps est maintenue, tandis que lorsque la claire lumière de la mort cesse, la connexion est rompue.

Réfléchir sur ce point nous aidera à reconnaître l'existence de vies passées et futures.